Connectez-vous à nous

Familles à la rue et enquête criminelle après trois incendies

Faits divers

Familles à la rue et enquête criminelle après trois incendies

FAITS DIVERS. Dans la soirée et la nuit de lundi et mardi, les pompiers de Laval ont dû répondre à trois appels pour des incendies allant d’une perte totale de bâtiment pour le premier à une odeur d’essence suspecte pour le dernier, en passant par un feu accidentel de cheminée.

Commentaires

D’abord, le 28 décembre, à 17h14, la centrale 911 a été alertée pour un feu faisant rage au 337, rue Rosario, dans Sainte-Dorothée. Dès l’arrivée de la première de 7 unités, soit 25 hommes, le brasier était fort avancé, les 3 résidents ayant déjà évacué leur demeure presqu’entièrement en flammes.

C’est l’un des habitants des lieux qui, rentrant chez lui, a prévenu les pompiers en apercevant de la fumée en provenance de la salle familiale, près du foyer. Ces derniers ont contrôlé le feu à 19h06, mais sont restés sur place jusqu’à 23h00 en raison de l’importance des dommages évalués à 600 000 $ pour le bâtiment et 300 000 $ pour son contenu.

La cause précise de l’incendie est encore sous enquête bien qu’on croit qu’elle soit de nature accidentelle. Les citoyens devront bien sûr être relogés.

Incendies simultanés

À 1h02, le 29 décembre, c’est vers un bâtiment résidentiel de deux étages situé au 239, Chemin du Tour, sur l’île Bigras, que se sont dirigées 6 unités du Service de sécurité incendie, dont la première s’est présentée sur place à 1h11, repérant aussitôt de la fumée et des flammes au premier étage.

Deux personnes avaient évacué l’endroit dont l’incendie a été maîtrisé à 1h26. Tout indique qu’il s’agirait d’un feu de cheminée qui commençait à se propager à la structure de cette résidence.

Les dommages sont évalués à 200 000 $ pour le bâtiment et 100 000 $ pour son contenu, alors que les deux citoyens devront être relogés temporairement. Un pompier s’est infligé une blessure mineure à une main.

Pendant les vacances

Presque simultanément, à 1h07, un bâtiment résidentiel de Fabreville, désert en raison de l’absence des propriétaires partis en Floride, a été épargné de ce qui semble fortement une tentative d’incendie criminel.

Arrivée devant le 1035, 22e Avenue à 1h17, la première des 4 unités dépêchées sur place s’est vite attaquée aux flammes prises en façade et qui allaient se propager vers l’intérieur.

La douzaine de pompiers a contrôlé le feu à 1h26. Les dommages sont évalués à 25 000 $ pour le bâtiment et 10 000 $ pour son contenu.

En raison de la forte odeur d’essence qui régnait sur les lieux, l’enquête a été transférée à la Police de Laval, l’incendie étant suspecté de nature criminelle.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page