Connectez-vous à nous

Évacuation au Collège Montmorency

Faits divers

Évacuation au Collège Montmorency

INCENDIE. Le Collège Montmorency a été évacué hier après-midi, après que de la fumée ait envahi des locaux. Un article de fumeur jeté dans un bac de déchets a été à l’origine de cette opération.

Commentaires

Les pompiers ont reçu l’appel à 14h05. Au total, 19 pompiers se sont dirigés vers les lieux et à leur arrivée, aucune flamme ou fumée n’était apparente.

«L’évacuation était en cours et on parle d’environ 6000 personnes, des étudiants et professeurs. On a aussi évacué une garderie où il y avait une soixantaine d’enfants», a expliqué Michel Durocher, chef aux opérations.

Aile en construction

Les pompiers ont rapidement localisé le foyer d’incendie et maîtrisé la situation. Un article de fumeur jeté dans un bac de déchets au troisième étage de l’aile C, présentement en construction, a été la cause de l’incident, qui n’a causé que 1000 $ de dommages matériels (bac et échafaud). Le bâtiment n’a pas été touché.

«Le système de ventilation étant en marche, il y a eu une accumulation de fumée dans le cégep, ce qui a créé la panique dans les locaux. Heureusement, il n’y a eu aucun blessé», mentionne le chef Durocher.

Deuxième intervention

Le lendemain matin, peu après 11h, les pompiers ont dû intervenir de nouveau près du Collège, cette fois-ci dans une résidence qui accueille des étudiants, boulevard du Souvenir.

Les résidents ont évacué eux-mêmes les lieux après que de la fumée eut envahi les logements se trouvant au rez-de-chaussée.

C’est une distraction qui a été à l’origine de l’incident. Un étudiant avait mis un grille-pain sur un rond de cuisinière et allumé celui-ci par mégarde. Quelqu’un est ensuite venu cogner à sa porte et il a engagé une conversation, sans se douter que le petit appareil prendrait feu.

«La tête de gicleur est partie et il y a eu beaucoup d’eau, raconte le chef aux opérations, François Hervieux. L’eau a coulé au sous-sol et on estime les dommages à 30 000 $ pour le bâtiment et 15 000 $ pour le contenu.»

Trois personnes ont dû être relogées, dont l’étudiant, leur logement ayant été parmi les plus touchés.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page