Connectez-vous à nous

Enfin une première expo solo pour Marie Pelletier

Culture

Enfin une première expo solo pour Marie Pelletier

À l’invitation de la Corporation lavalloise pour le développement de l’art photographique (CLDAP), Marie Pelletier expose son travail des deux dernières années à la bibliothèque Germaine-Guèvremont jusqu’au 28 janvier.

Les 28 photographies et 2 toiles d’Image @ l’infini représentent un bel éventail du style soigné de l’artiste photographe.

Le visiteur découvre la passion de Marie Pelletier pour l’architecture, la nature et quelques personnages, dont une ballerine new-yorkaise qu’elle a photographié sur le pont de Brooklyn et au Centre des congrès de Montréal.

Inspiration et émotion

«Ces dernières années, je mise particulièrement sur des lentilles artistiques (grand angle dit fish eye) et une postproduction plus poussée pour accentuer les contrastes que j’ai toujours aimé apporter dans mes photos», de confier Marie Pelletier.

Son appareil à la main, la photographe choisit ses thèmes selon l’émotion du moment. De vieilles voitures, un pan de forêt ou une structure de béton peuvent l’inspirer.

«Le pouvoir de saisir le temps me fascine, les textures, les formes m’interpellent, le graphisme et les jeux de couleurs dans les images me passionnent et naît… l’émotion», de souligner l’artiste.

Talent remarqué

Membre de l’Association des photographes artisans de Laval (APAL), où elle a beaucoup raffiné son art, Marie Pelletier y a décroché le titre de «Meilleur photographe de l’année» de 2009 à 2011.

Également, la photographe s’illustre chaque année au défi interclubs de la Société de promotion de la photographie du Québec (SPPQ), qui regroupe la plupart des clubs de photo de la province. Souvent finaliste, elle y a gagné de nombreux premiers prix.

«Ses photos sont d’un niveau exceptionnel, indique Claude Boisvert, président de la CLDAP. Elles sont riches en détails et clarté. Rien n’est laissé au hasard.»

Du Portugal à Laval

Marie Pelletier est née au Portugal dans la petite ville d’Abeiro, près de Porto. Encore bébé, ses parents migreront vers Laval, où elle grandira dans Chomedey et développera son amour de l’art et de la peinture.

Installée depuis 29 ans dans Sainte-Rose, où elle a élevé ses deux filles maintenant âgées de 30 et 22 ans, l’ex-agente de bord devenue retoucheuse photographique a décidé de s’intéresser plus sérieusement aux caméras en 1999. Ce qu’elle n’arrête plus de parfaire depuis.

La Corporation lavalloise pour le développement de l’art photographique (CLDAP) présente l’exposition «Image @ l’infini», de Marie Pelletier, à la bibliothèque Germaine-Guèvremont (2900, boulevard de la Concorde Est), dans Duvernay, jusqu’au 28 janvier. Horaire de la bibliothèque: mardi à jeudi de 10h à 21h, vendredi de 12h à 21h, samedi de 10h à 17h, dimanche de 12h à 17h.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page