Connectez-vous à nous

Élections fédérales 2015: Redécoupage et inconnu dans Vimy

Actualités

Élections fédérales 2015: Redécoupage et inconnu dans Vimy

SCRUTIN. En plus des sondages ayant changé tout au cours de la campagne, le redécoupage électoral de la circonscription de Vimy, anciennement Laval, ouvre la porte à tous les pronostics.

Commentaires

Le comté de Vimy regroupe au sein de l’île Jésus les quartiers de Laval-des-Rapides, Pont-Viau ainsi qu’une portion de Chomedey.

Six candidats s’y font la lutte depuis plus de 60 jours, dont le député sortant José Nunez-Melo élu sous la bannière du Nouveau Parti démocratique du Canada (NPD). Il représente désormais les couleurs du Parti vert, s’opposant au projet d’oléoduc Énergie Est, militant pour le logement social, l’abolition des frais de scolarité et le maintien du service postal à domicile.

France Duhamel, nouvelle candidate du NPD, fait aussi du logement social et de l’opposition à l’oléoduc de TransCanada des priorités, tout en rappelant les engagements de son parti pour la réfection des routes, ponts et chaussées.

Au Bloc québécois, Barek Kaddouri prend la relève de Nicole Demers et compte rejoindre le recours collectif du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. Il s’en prend aussi au projet de pipeline de TransCanada.

Représentant le Parti libéral, Eva Nassif brigue de nouveau la circonscription après sa défaite en mai 2011. Elle tient à se battre pour les familles et les gens de la classe moyenne pour les aider à se sortir de la pauvreté. Son parti veut rétablir le service de courrier à domicile, abaisser le prix des médicaments et taxer les plus riches de 1 %.

Chez le Parti conservateur, Anthony Mavros a été touché par la pauvreté qu’il a vue et insiste sur une priorité: une économie stable, aidée par le fractionnement du revenu, le crédit d’impôt pour l’activité physique des enfants et la prestation parentale.

Au Parti de l’héritage chrétien du Canada, Brian Jenkins fait du respect pour la vie, notamment la question de l’avortement et le suicide assisté, l’enjeu de cette élection.

Scrutin précédent

En mai 2011, José Nunez Melo l’avait emporté en devançant sa plus proche rivale, Nicole Demers, par plus de 10 000 voix. Le député néodémocrate sortant, qui sollicite un second mandat à titre de candidat du Parti vert, avait récolté 43,33 % des voix, devançant les candidats bloquistes (22,73 %) libéral (18,51 %), conservateur (12,51 %), vert (2,48 %) et Marxiste-Léniste (0,44 %).

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page