Connectez-vous à nous

Élections fédérales 2015: plus de 45 % du vote pour Eva Nassif dans Vimy

Actualités

Élections fédérales 2015: plus de 45 % du vote pour Eva Nassif dans Vimy

SCRUTIN. Tout en fêtant avec ses collègues et son chef, à qui elle attribue tout le mérite du raz-de-marée libéral, Eva Nassif a pu prendre connaissance de l’étendue de sa victoire dans le comté de Vimy, elle qui a obtenu 25 007 des 54 138 voix exprimées après 233 des 234 bureaux de vote dépouillés (99,57 %).

Commentaires

Après avoir embrassé ses deux fils, vivant le début du scrutin près des siens, la candidate libérale dans Vimy a rejoint ses partisans, prévoyant se diriger vers le grand rassemblement national, plus tard, à l’hôtel Reine-Élisabeth, à Montréal.

«Je ressens beaucoup d’émotions, mais on a senti à quel point le monde voulait du changement sur le terrain, de déclarer celle qui aura été récompensée pour sa persévérance, l’emportant à sa seconde tentative. Cette majorité est la bienvenue pour réaliser tous nos engagements et investissements sur une période de 10 ans.»

Dans son comté, Mme Nassif a rapidement pris une avance insurmontable pour terminer la soirée avec 46,2 % des votes, devançant sa plus proche rivale, France Duhamel, du NPD, qui amassait 11 330 voix (20,9 %), suivi de Barek Kaddouri, du BQ, et ses 9029 bulletins favorables (16,7 %), et Anthony Mavros, du PC, avec 7239 votes (13,4 %). Le député sortant, José Nunez Melo, du Parti vert, allait chercher, quant à lui, 1275 voix (2,4) %, alors que Brian Jenkins, du Parti de l’héritage chrétien, fermait la marche, amassant 258 votes (0,5 %).

Notons que 85 889 des 104 373 citoyens habitant le comté étaient inscrits en tant qu’électeurs, excluant les gens qui se sont inscrits le jour de l’élection.

Portrait

Eva Nassif est originaire du Liban peut-on lire sur le site du Parti libéral du Canada. Avec son mari et ses triplets, elle habite Laval depuis plus de 20 ans. Mme Nassif est membre du Centre des femmes de Laval et du groupe Femmes, Politique et Démocratie.

Entre 2009 et 2015, elle a siégé au conseil d’administration de Diapason-Jeunesse, un organisme sans but lucratif qui lutte contre le décrochage scolaire, en plus d’être membre de l’Association lavalloise du transport adapté (ALTA) et de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval. Elle a aussi agi à titre de conseillère et de coprésidente de l’Association étudiante des cycles supérieurs en traduction de l’Université Concordia.

Diplômée en sciences infirmières au Liban, la nouvelle députée a exercé cette profession pendant huit ans dans son pays natal. Une fois au Canada, elle a obtenu un baccalauréat ès arts spécialisé en traduction et une maîtrise en traductologie, devenant ainsi terminologue. Elle a également travaillé au sein de la Commission scolaire de Laval à titre d’enseignante.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page