Connectez-vous à nous

Élections fédérales 2015: déception et incompréhension dans Vimy

Actualités

Élections fédérales 2015: déception et incompréhension dans Vimy

LENDEMAIN. Pour José Nunez Melo, député sortant et candidat du Parti vert, et Barek Kaddouri, représentant le Bloc québécois, le choc était dur devant le résultat du scrutin d’hier.

Commentaires

«Je suis vraiment déçu, de déclarer Nunez Melo, qui avait gagné l’élection de 2011 sous la bannière du Nouveau Parti démocratique (NPD). Les libéraux ont tout pris. Cela montre à quel point les gens oublient, que ce soit le scandale des commandites ou, même, il y a quelques jours, celui du coprésident de la campagne de Justin Trudeau, Dan Gagnier, qui veut aider TransCanada dans son lobbying.»

S’il se réjouit de voir que les changements apportés au NPD ont provoqué sa débâcle, lui qui demeure un fervent partisan de l’esprit de Jack Layton, José Nunez Melo trouve une mince consolation dans le respect qu’il porte à la nouvelle députée de Vimy. «Eva Nassif est une personne sérieuse et responsable.»

Barek Kaddouri

«C’est un vote absurde, les gens vont de vague en vague, basée sur rien, lançait le candidat du Bloc, après avoir fait le tour des 42 bureaux de sa circonscription. Les gens suivent un mouvement, c’est tout. À la limite, Jack Layton, j’aurais compris. Mais les libéraux et tous leurs scandales, là, c’est plus difficile à comprendre.»

Barek Kaddouri demeure serein dans la défaite, satisfait du travail de sa «petite équipe avec beaucoup d’expérience, dit-il. Je vais continuer mon implication et continuer de me rendre à tous les conseils municipaux, afin d’amener des idées et de participer au développement de Laval.»

Mavros et Duhamel

Du côté de France Duhamel, qui est arrivée deuxième avec plus de 20 % du vote, le Nouveau Parti démocratique a subi une hécatombe après avoir été victime d’une campagne de désinformation «à une échelle considérable, soutient-elle. On s’est fait battre à plate couture et baignons dans le rouge».

Mme Duhamel attribue à un excellent travail de terrain et de nombreuses rencontres positives une performance dont elle n’a pas à rougir. «Avec les libéraux au pouvoir, nous ne manquerons pas de raisons très vite de reprendre notre travail, prévient-elle. D’ici trois mois, je compte recommencer à aller voir les gens de Vimy. Je remercie ceux qui ont voté pour moi et je serai encore là dans quatre ans.»

Fidèle à la ligne de conduite du Parti conservateur, Anthony Mavros s’est exprimé laconiquement via son équipe de relations publiques, affirmant que ses bénévoles et lui avaient fait tout leur possible pour l’emporter dans le comté.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page