Connectez-vous à nous

Édition exclusivement lavalloise pour Faut bien en rire à Laval

Culture

Édition exclusivement lavalloise pour Faut bien en rire à Laval

SORTIE. Pour sa 7e soirée Faut bien en rire à Laval, un spécial 50 ans pour l’anniversaire de la ville, l’humoriste et producteur Steve Chartrand réalise un vieux fantasme en réunissant en un seul gala quatre artistes de l’île Jésus: Vincent C, Martin Perrizolo, Richardson Zéphir et Alexandre Douville.

Commentaires

Parions que le sous-sol de l’église Sainte-Béatrice se remplira de famille, amis et anciens confrères et consoeurs de classe le samedi 7 novembre, sans compter les amateurs d’humour qui fréquentent toujours de plus en plus l’événement chaque année,

«Richardson et Alexandre m’avaient déjà approché pour faire partie de la soirée, raconte Steve Chartrand, qui animera le gala et le débutera en accomplissant une gageure perdue auprès de son patron, lui qui travaille dans une entreprise d’insertion sociale. C’est sûr que chacun va partager des anecdotes à saveur lavalloise, même si je leur ai laissé carte blanche.»

Pour sa part, Steve Chartrand reviendra sur sa jeunesse de fils de cultivateurs de l’avenue des Perron. «Disons que tu travailles beaucoup et que ça complique un peu les relations avec les amis.»

Les plus vieux

Il y a deux ans, une ancienne surveillante de l’école Sainte-Béatrice a reconnu Steve Chartrand, lui demandant s’il faisait des spectacles en compagnie d’un autre élève auteuillois, Martin Perrizolo.

«Quand je lui ai raconté ça, il n’en revenait pas, tout en se souvenant très lui aussi de cette dame, relate l’organisateur. Elle se rappelait que nous étions les deux bouffons de la place.»

Ancien finissant de l’École nationale de l’humour et solide comédien, Martin Perrizolo présentera bientôt son premier spectacle solo, abordant une foule de sujets, de l’actualité sur Facebook à la politique.

«Il a un propos fin qui rejoint un très large public, de dire Steve Chartrand. À l’opposé, tu as Vincent C que l’on étiquette comme magicien, mais que je considère d’abord comme un humoriste. Il interagit énormément avec le monde et s’amuse à repousser des limites, qu’il tue sa colombe ou fasse brûler son lapin!»

Les plus jeunes

Révélation du dernier Festival Juste pour rire, Alexandre Douville développe un style bien personnel axé beaucoup sur son allure physique de motard tatoué.

«Il a grandi dans Pont-Viau, d’indiquer Steve Chartrand. Aucun sujet ne lui fait peur. Il aime pousser un humour corsé à la limite du choquant. Il faut voir la vidéo promotionnelle de son spectacle, où apparaissent son producteur et Gab Roy, pour réaliser à quel point rien ne l’arrête.»

Du côté de Richardson Zéphir, quiconque regarde Musique Plus et VRAK Télé connaît l’étendue de son talent.

«J’ai joué avec lui au Grand Rire de Québec, en 2010, se souvient Steve Chartrand. C’est un type timide, parlant peu en coulisse, qui se transforme en vraie bête de scène sous les projecteurs. Tout est drôle avec lui. Il est très habile à développer des personnages au potentiel incroyable.»

Aller plus loin

L’an dernier, Faut bien en rire à Laval a attiré 310 spectateurs dans une salle d’une capacité de 500.

«D’ordinaire, les gens savent à quoi s’attendre dans une soirée d’humour, alors que nous leur proposons un élément de surprise qui amène une excitation supplémentaire, affirme l’organisateur. Avec le 50e anniversaire de Laval, il y a une nouveauté et un côté spécial très prometteurs.»

La 7e édition de «Faut bien en rire à Laval» se déroulera le samedi 7 novembre, à 20h, au sous-sol de l’église Sainte-Béatrice (475, avenue des Perron), dans Auteuil. Information:514 754-5536.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page