Connectez-vous à nous

Édith Quarré et Yolande Touchette s’illustrent à l’«Annuelle des arts» 2011

Culture

Édith Quarré et Yolande Touchette s’illustrent à l’«Annuelle des arts» 2011

L’Association Lavalloise Pour les Arts Plastiques (ALPAP) a présenté son exposition-concours, appelée l’Annuelle des arts, en septembre et octobre. Deux artistes du Sud-Est de Laval y ont raflé le premier et le deuxième prix: Édith Quarré et Yolande Touchette.

Présidente de l’ALPAP, Édith Quarré a vu son oeuvre Eyjafjöll, tu fumes trop! gagner la faveur d’un jury entièrement indépendant, composé de Raymond Montpetit, muséologue et historien de l’art, Sylvie Fraser, professeure et artiste, ainsi que de Lisa Tognon, artiste.

«Une reconnaissance du travail de création dans le domaine artistique, par ses pairs et plus encore par les membres d’un jury reconnus pour leur compétence et leur professionnalisme, est toujours source d’émotion, d’encouragement et parfois, en ce qui me concerne, d’incrédulité», d’affirmer Édith Quarré, qui réside à Saint-Vincent-de-Paul.

Technique mixte

Les deux œuvres présentées par Mme Quarré à l’Annuelle des arts 2011 s’inscrivent dans une recherche récente visant l’utilisation de matériaux simples.

«Sans aller jusqu’à « L’Arte povera », je tends à éviter la surconsommation de produits, afin de garder une plus grande liberté d’expression et privilégier une meilleure richesse rhétorique, élabore Édith Quarré. La composition d’Eyjafjöll, tu fumes trop! est esquissée à la colle blanche, saupoudrée de cendres de grains différents, texturée de papier pelure, puis rehaussée de pigments, de pastels ou de couleurs à l’huile.»

Deux œuvres!

Pour sa part, ce n’est pas une, mais bien deux œuvres qui ont valu à Yolande Touchette le deuxième prix de la compétition. De fait, Le royaume des exclus et Les villes sont des bibles de pierre, des collages où se retrouvent personnages et paysages, ont obtenu la même note du jury. Une belle surprise pour l’artiste!

«J’ai commencé à faire des personnages de pierre à l’été 2010, raconte la résidente de Duvernay. Je ne sais ce qui s’est produit, mais ça a changé ma peinture. J’aime prendre des petits morceaux dans les revues, que je recompose à ma façon. Je crois que le jury a aimé l’originalité de mes tableaux.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page