Connectez-vous à nous

Donner forme au plaisir de vivre à Laval

Culture

Donner forme au plaisir de vivre à Laval

Tous à vos appareils! Sortez votre œil de lynx! Depuis le 1er novembre, le deuxième Concours de photo de la ville de Laval convie toute la population à illustrer originalement Le Plaisir de vivre à Laval.

Commentaires

Plus de 500 œuvres ont été présentées par 400 participants lors de la première édition. Que ce soit par l’entremise de visages heureux, d’émotions, de passions, de fantaisies ou de toutes autres idées farfelues, la créativité est de mise, les amateurs et passionnés de la photo sont invités à présenter des œuvres photographiques, saisissant les moments de la vie quotidienne qui représentent leur bien-être lavallois. «En 2005, les citoyens nous avaient transmis leurs bonheurs de Lavallois avec des photos de bébés, des personnes âgées, des ados. En 2007, nous visons 600 participants et nous allongeons la période de candidature pour toucher plusieurs saisons», explique Marie-Claude Corbeil, coordonnatrice du concours de photo à Ville de Laval, elle qui sera du jury de trois personnes, dont deux photographes professionnels de l’extérieur.

L’APAL au rendez-vous

Déjà, l’Association des photographes artisans de Laval (APAL) fait savoir qu’elle sera de la partie. Avec une année record de 120 membres, tous seront invités à participer au concours.

«La photo est une passion qui rejoint de plus en plus de monde. Un tel concours permet aux gens de fouiller un peu plus dans leur ville, de regarder leur environnement avec un autre œil», relève Mario Leblanc, président de l’APAL, qui compte traquer les bâtiments de l’île Jésus, en grand amateur d’architecture. «Nous avons de belles églises, le coin du Carrefour Laval est intéressant, y’a aussi le vieux pénitencier, dont j’ai photographié les colonnes sous tous les angles!»

Les prix

L’annonce des finalistes du concours s’effectuera au printemps 2007. Le dévoilement des lauréats et la remise des prix se feront lors du vernissage de l’exposition en 2007. À ce moment, les lauréats se verront attribuer un des quatre prix principaux soit, 1 000$ pour le 1er prix, 700$ pour le 2e prix, 500$ pour le 3e prix et 300$ pour le 4e prix. Tous les lauréats et les finalistes du concours verront leur œuvre encadrée et auront la chance de participer à l’exposition des photographies reliées au concours.

Également, les participants courent la chance de voir leur photographie reproduite sur un panneau routier géant. D’aucuns auront aperçus ceux de l’édition 2005 au cours de l’été. Que ce soit: «l’homme et sa courge» (Marcel Marin, gagnant panneau routier), «les quatre adolescentes» (Sylvie Vanier, gagnante du 4e prix et panneau routier) ou «un petit garçon et sa grenouille» (Nathalie Lalonde, gagnante panneau routier). Encore cet été, les Lavallois ont pu observer les œuvres photographiques des quatre grands lauréats de 2005, sur les murs antibruit de l’autoroute 15, sur les murs de l’hôtel de ville et du 1333, boulevard Chomedey.

Les Lavallois ont jusqu’au 1er mars 2007, 17h, pour poser leur candidature. On peut consulter le dépliant du concours (dans les bureaux municipaux de loisirs, les bibliothèques, au Comptoir multiservice, à la Maison des arts, au Centre de la nature, dans les centres communautaires et les arénas ou au www.ville.laval.qc.ca) ou composer le 450 978-6888, poste 4329, pour obtenir plus d’information.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page