Connectez-vous à nous

Dix nouveaux membres au Temple de la renommée Hockey région Laval

Hockey

Dix nouveaux membres au Temple de la renommée Hockey région Laval

Le 8 décembre, 10 nouveaux membres ont fait leur entrée au Temple de la renommée de Hockey région Laval (HRL) dans le cadre du traditionnel brunch de Noël, soulignant le 35e anniversaire de l’organisme sportif.

Commentaires

Serge Thibaudeau, Jean-Pierre Trudeau, Jean-Paul Brodeur, Pierre Pinsonneault, Serge Roussin (posthume), Denis Baillairgé, Gilles Patenaude, Denis Legault, Marcel Patenaude junior et Michel Émard ont tous marqué la scène du hockey lavallois au cours des dernières années.

Aucun hockeyeur n’a été intronisé en 2013. «Nous aurions pu introniser une quinzaine d’autres personnes. L’an prochain, nous honorerons un joueur. Nous avons l’intention d’ajouter un, deux ou trois nouveaux membres à chaque année», a précisé le président de HRL, Michel Demers, qui n’a pas voulu dévoiler le nom du hockeyeur en question.

Serge Thibaudeau a amorcé sa carrière d’arbitre à l’âge de 14 ans et a fait ses classes dans le secteur Saint-Vincent-de-Paul. Il a officié pendant 22 ans. Par la suite, il a été responsable de la formation des officiels et est devenu, en 2005, formateur accrédité et, en 2013, superviseur accrédité par Hockey Québec.

Jean-Pierre Trudeau a participé à la formation du comité de développement pour la fusion des Riverains, territoire de l’est, et des Sénateurs, territoire de l’ouest, en 1991. Il a été bénévole durant plus de 30 ans au hockey mineur. Depuis 2002, il est à la barre du club de hockey midget AAA local.

Jean-Paul Brodeur s’implique au hockey depuis près de 30 ans. Il fait partie du Comité de discipline de Hockey Laval depuis 1986.

L’implication bénévole de Pierre Pinsonneault débute en 1985 avec l’école de hockey de Laval-Sud. De 1991 à 1994, il a été le président de Laval-Sud. Il a été un membre actif de la nouvelle structure de découpage géographique et de la fusion entre l’ASCVL et Laval-Sud et celle de Laval-Sud à l’Express de Laval.

Serge Roussin a fait ses débuts comme trésorier à l’Association Laval-Sud. Il a occupé le poste de trésorier de Hockey Région Laval, de 1996 à 2001. Il a mis sur pied le comité de hockey féminin à HRL dans les années 1990. M. Roussin a mis en place le 1er tournoi hockey féminin en 1996. En 2005, Hockey Laval a décidé de remettre à l’athlète féminine lavalloise s’étant illustrée durant la saison le trophée Serge-Roussin.

Gilles Patenaude a débuté sa carrière de bénévole en 1972 comme entraîneur-chef dans la catégorie moustique pour l’Association Laval-Sud. Il a eu la chance de diriger Alexandre Daigle et Éric Dazé dans la classe AA. Il a accepté la présidence du tournoi provincial Bantam de Laval de 2000 à 2006.

Denis Legault a été entraîneur durant plus de 30 ans. Il a su démontrer ses connaissances du hockey à de nombreux jeunes durant toutes ces années. Ses équipes ont pu monter sur les marches du podium dans plusieurs tournois et ont participé aux Championnats provinciaux à quelques reprises.

Marcel Patenaude junior s’est impliqué durant une trentaine d’années au hockey. Il a contribué de façon significative à la mise en place de la structure de la région et à son essor. Il a également été entraîneur des Voisins de Laval et du Titan de Laval dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il a eu l’honneur de participer deux fois à la coupe Memorial comme entraîneur.

Yvon Chartrand un mentor

La feuille de route de Denis Baillairgé est bien remplie. Il a occupé pendant plus de 25 années un nombre appréciable de fonctions comme administrateur de hockey. Yvon Chartrand, Claude Brind’Amour et Gilles Tessier lui ont donné cette passion du bénévolat pour notre sport national.

«Ma rencontre avec Yvon Chartrand a été déterminante. J’avais six ans quand j’ai donné mes premiers coups de patin au Colisée de Laval et M. Chartrand a toujours été là pour moi. Il m’a donné la chance de démontrer mes qualités de leader. Il a été un mentor», a-t-il confié, la gorge serrée.

Âgé de 56 ans, M. Baillairgé a passé près de 2 décennies au sein du conseil d’administration et du comité exécutif de la Ligue de développement du hockey midget AAA du Québec.

En 1978, après avoir évolué comme joueur junior dans la région métropolitaine, il fait ses premiers pas au midget AAA comme entraîneur-adjoint avec les Insulaires de Laval durant deux saisons.

De 1987 à 2003, il a occupé la présidence du hockey midget AAA. M. Baillairgé est fier d’avoir mis en place la campagne contre les drogues, le dopage et l’alcool; l’implantation des programmes sport-études et les bourses scolaires remises aux joueurs étudiants.

«C’est un immense bonheur d’avoir été honoré par mes pairs, à Laval, là où je suis né et où j’y ai vécu toute ma vie», a conclu celui qui a également été intronisé à deux autres reprises, soit à Hockey Québec et au sein de la Ligue de hockey midget AAA.

Monsieur Hockey

Michel Émard, alias Monsieur hockey, a donné 37 ans de bénévolat au hockey, dont la majorité à HRL. Ses meilleurs souvenirs demeurent l’organisation des Championnats provinciaux avec la région Bourassa en 2003 et les conquêtes de trois médailles aux provinciaux de l’équipe junior AA, dirigée par Jean-François Sénéchal.

«C’est un grand privilège de me retrouver au Panthéon», a-t-il dit avec émotion.

«Le point culminant de mon passage au hockey lavallois est nul doute l’organisation des provinciaux», a insisté M. Émard. «C’est aussi extraordinaire d’avoir pu gagner trois médailles avec le junior AA durant trois années consécutives. Plusieurs joueurs voulaient jouer à Laval, dont Éryc Collin. Ils refusaient de poursuivre leur carrière dans la LHJMQ ou la Ligue de hockey junior AAA. Ils préféraient être des vedettes à Laval plutôt que de jouer sur un troisième trio dans le junior majeur.»

Hommage à Robert Vallée

Outre les 10 nouveaux membres, le photographe Robert Vallée a été surpris en recevant un hommage spécial. Il photographie depuis 1978 les hockeyeurs lavallois. M. Vallée a dû délaisser sa caméra quelques instants pour aller chercher sa peinture. «Je n’ai rien préparé à dire», a-t-il lancé.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page