Connectez-vous à nous

Des repas pour les démunis

Actualités

Des repas pour les démunis

COMMUNAUTAIRE. Pour une quatrième année, une soixantaine de personnes défavorisées ont pris un repas festif préparé par le comité Soupe populaire de l’école Curé-Antoine-Labelle (CAL), le 7 mars.

Commentaires

L’événement s’est déroulé au sous-sol de l’église Sainte-Rose-de-Lima en collaboration avec la Soupière de Sainte-Rose. Créé par une élève de la cinquième secondaire en 2014, ce projet consiste à réchauffer les cœurs des personnes démunies de la communauté par la préparation de repas complets ainsi que diverses activités dans une salle décorée selon une thématique. «Cette année, nous avions opté pour des couleurs vives, souligne une jeune élève de quatrième secondaire Brianna Teupe. Ce fut joyeux.»

Deux pour un

Le bénévolat d’une trentaine d’élèves de CAL a permis de nourrir ces gens deux fois plutôt qu’une. Après avoir dégusté le repas, ils ont pu repartir avec une boîte contenant un deuxième plat.

Brianna Teupe était heureuse de pouvoir bénéficier d’une subvention de 1000 $ de la part du Carrefour Jeunesse-Emploi de Laval pour l’achat des aliments et surprises.

«Nous étions en poste dès 5h le matin pour couper les légumes et préparer le tout, précise Brianna Teupe. Le bénévolat est important pour moi. Nous avons remis un chocolat et une brosse à dents à chacun.»

Liette Massé, présidente et fondatrice de la Soupière Sainte-Rose, organisme qui existe depuis 21 ans, était fière du résultat. «Les jeunes ont été incroyables, lance-t-elle. Je retiens qu’ils sont prêts à aider les autres. C’était important pour eux d’être là si tôt le matin. Une jeune de 10 ans a d’ailleurs livré un beau témoignage. Ce fut un succès sur toute la ligne.»

Pour la réalisation de cet événement, les élèves ont pu compter sur l’aide de Christian Roy, animateur spirituel et d’engagement communautaire, et Geneviève Boulos, enseignante, responsable du comité Soupe populaire.

L’événement s’est déroulé au sous-sol de l’église Sainte-Rose-de-Lima en collaboration avec la Soupière de Sainte-Rose. Créé par une élève de la cinquième secondaire en 2014, ce projet consiste à réchauffer les cœurs des personnes démunies de la communauté par la préparation de repas complets ainsi que diverses activités dans une salle décorée selon une thématique. «Cette année, nous avions opté pour des couleurs vives, souligne une jeune élève de quatrième secondaire Brianna Teupe. Ce fut joyeux.»

Deux pour un

Le bénévolat d’une trentaine d’élèves de CAL a permis de nourrir ces gens deux fois plutôt qu’une. Après avoir dégusté le repas, ils ont pu repartir avec une boîte contenant un deuxième plat.

Brianna Teupe était heureuse de pouvoir bénéficier d’une subvention de 1000 $ de la part du Carrefour Jeunesse-Emploi de Laval pour l’achat des aliments et surprises.

«Nous étions en poste dès 5h le matin pour couper les légumes et préparer le tout, précise Brianna Teupe. Le bénévolat est important pour moi. Nous avons remis un chocolat et une brosse à dents à chacun.»

Liette Massé, présidente et fondatrice de la Soupière Sainte-Rose, organisme qui existe depuis 21 ans, était fière du résultat. «Les jeunes ont été incroyables, lance-t-elle. Je retiens qu’ils sont prêts à aider les autres. C’était important pour eux d’être là si tôt le matin. Une jeune de 10 ans a d’ailleurs livré un beau témoignage. Ce fut un succès sur toute la ligne.»

Pour la réalisation de cet événement, les élèves ont pu compter sur l’aide de Christian Roy, animateur spirituel et d’engagement communautaire, et Geneviève Boulos, enseignante, responsable du comité Soupe populaire.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page