Connectez-vous à nous

Des radars dans les points névralgiques du réseau routier

Actualités

Des radars dans les points névralgiques du réseau routier

SÉCURITÉ. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé les cinq nouveaux emplacements de radars et appareils de surveillance aux feux rouges qui seront en fonction dès l’automne sur le territoire lavallois.

Commentaires

Les premiers appareils mobiles seront déployés à compter du 19 octobre et les appareils fixes seront en fonction à partir de la mi-novembre, la date étant tributaire des travaux à effectuer sur le terrain.

Précisons que tous les emplacements, dont ceux sur les territoires des villes qui participent au projet pilote de coopération municipale, ont été choisis notamment en fonction de critères liés à la sécurité routière et à la difficulté d’effectuer à ces endroits un contrôle policier traditionnel.

AUTOROUTE 15

Un radar photo fixe. Sur l’autoroute 15, entre les km 15 et 17, un radar photo fixe visera à contrôler la vitesse des véhicules circulant en direction nord, dans ce secteur où 209 accidents, dont 49 avec blessés corporels, ont été recensés du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2012.

BOULEVARD CURÉ-LABELLE

Appareil de surveillance. À l’intersection du boulevard Dagenais Ouest, en direction nord, un système photographique contrôlera le respect de l’arrêt au feu rouge. L’endroit voit passer 52 000 véhicules par jour. On y a répertorié 102 accidents, dont 27 impliquant des blessures physiques, du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2012.

BOULEVARD DES LAURENTIDES

Système photographique. Un appareil de surveillance au feu rouge a été implanté à l’intersection des boulevards des Laurentides, Dagenais Ouest et Dagenais Est. Ce système photographique contrôlera le respect de l’arrêt sur le boulevard des Laurentides, en direction sud. Le débit quotidien y est de 41 000 véhicules. Pas moins de 151 accidents, dont 55 avec dommages corporels, s’y sont produits du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2012.

BOULEVARD SAINT-MARTIN

Double précaution. À l’intersection des boulevards Saint-Martin Est, des Laurentides et Saint-Martin Ouest, un radar photo fixe et un appareil de surveillance veilleront au respect de l’arrêt au feu rouge et aux limites de vitesse sur le boulevard Saint-Martin Est, en direction ouest. Ce coin voit défiler 65 000 véhicules chaque jour. On y a observé 157 accidents, dont 47 avec blessures corporelles, du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2012.

BOULEVARD DE LA CONCORDE

29 000 véhicules par jour. À l’intersection du boulevard de la Concorde ouest et de la 12e Avenue, un système photographique contrôlera désormais le respect de l’arrêt au feu rouge sur le boulevard de la Concorde Ouest, en direction est. Cette surveillance est notamment due aux 62 accidents, dont 18 avec dommages corporels, provoqués entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre 2012.

Rappelons qu’en 2009, Québec avait déployé 15 appareils. Avec l’annonce de la semaine dernière, on comptera à terme 51 appareils: 20 radars mobiles, chacun pouvant desservir plusieurs emplacements; 12 radars fixes et 19 appareils de surveillance aux feux rouges, dont 9 pourront également contrôler la vitesse lors du passage du véhicule aux feux de circulation.

Au total, à travers la province, ce sera152 emplacements qui seront sous surveillance, les appareils mobiles pouvant également assurer la surveillance des zones scolaires et des chantiers routiers. (B.L.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page