Connectez-vous à nous

Des footballeurs médaillés d’or

Football

Des footballeurs médaillés d’or

Plusieurs joueurs de football de Laval ont contribué à la conquête de la médaille d’or d’Équipe Québec des moins de 18 ans à la Coupe Canada, qui se déroulait à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Xavier Angers-Gauthier, Antoine Mongeau, Vincent Allessandrini, Julien Bourassa, Philippe Goudreau, Kean Harelimana, Brendon Philogène, Joël Soucy, David Sévigny, Samuel Brodrique, Samuel Rossi et Mike Piché-Ayotte ont aidé le Québec à renverser la formation de l’Alberta 43 à 12, le 21 juillet, mettant ainsi la main sur un troisième titre consécutif.

Même si l’Alberta avait pris les devants 12 à 6 au terme de la première demie au Rocky Stone Field de Moncton, la troupe de Brad Collinson n’avait pas dit son dernier mot. Le rouleau compresseur d’Équipe Québec s’est mis en marche dans la deuxième portion de la partie en inscrivant 37 points sans riposte.

D’anciens Loups sonnent la charge

Mikaël Piché-Ayotte, un ancien porte-couleurs des Loups de Curé-Antoine-Labelle, a effectué un bon retour de botté qui a procuré une excellente position pour l’attaque menée par Frédéric Paquette-Perrault.

Ce dernier a d’ailleurs été nommé joueur offensif par excellence du tournoi, terminant lui-même la séquence avec un touché sur une faufilade d’une verge.

Antoine Mongeau, un athlète de Sainte-Dorothée, a également connu sa part de succès en étant élu joueur étoile des unités spéciales lors de cette rencontre ultime. Il a notamment réalisé plusieurs plaqués sur des retours de bottés. Il a aussi inscrit le dernier touché en plaquant un joueur adverse pour mettre le match hors de portée. «J’ai récupéré le ballon et filé jusque dans la zone des buts. Je voulais participer activement au succès d’Équipe Québec», a mentionné Antoine.

«Quand l’Alberta a pris les devants, ça criait fort dans les estrades. On voulait nous battre. Le Québec n’est pas très aimé», a ajouté celui qui jouait avec plusieurs anciens coéquipiers des Loups, dont les capitaines Samuel Brodique et Philippe Goudreau.

Facile contre la Saskatchewan

Profitant de son statut de champion en titre, le Québec a évité les matchs de classement et s’est retrouvé en demi-finale, le 18 juillet, contre la Saskatchewan. La troupe de Collinson n’a fait qu’une bouchée de la formation des Prairies en les battant 40 à 6.

Alors que le Québec menait 13 à 6, le secondeur lavallois Philippe Goudreau a réalisé une interception, brisant les reins de la Saskatchewan. Ce jeu a conduit au placement de William Petersen.

Un autre joueur de Laval, Mikaël Piché-Ayotte, s’est mis en quatrième vitesse, trouvant une ouverture sur un retour de dégagement. L’ancien des Loups a atteint la ligne de 20 verges de l’adversaire, permettant à Pettersen d’inscrire 3 autres points.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Football

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page