Connectez-vous à nous

Des danses latines au grand plaisir des festivaliers

Actualités

Des danses latines au grand plaisir des festivaliers

AMÉRIQUE DU SUD. Près de 2000 personnes ont assisté ce dimanche, au Centre de la nature, au spectacle de 8 groupes folkloriques sud-américains qui ont monté sur la scène du Village des arts, lors du 18e Festival folklorique latino-américain de l’Association hispanophone de Laval.

Commentaires

Déjà vers midi et demi, plusieurs personnes étaient arrivées à l’avance afin d’obtenir les meilleures places pour les spectacles qui allaient se conclure en début de soirée.

Le Pérou était présent avec deux ensembles pratiquant la marinera, une danse en couple avec des jeunes habillés de tenues traditionnelles et colorées. Des danses chiliennes et du tango argentin étaient, entre autres, de la programmation de cet événement né en 1997.

Artisanat

Des kiosques d’artisanat étaient à la disposition des participants, sans oublier ceux des mets sud-américains, comprenant les fameux churros, bien populaires auprès des participants.

«On attend toujours plus de monde d’une année à l’autre, précise Jaime Pinto, président de l’Association hispanophone de Laval, visiblement satisfait du nombre de personnes présentes au début des festivités. Ça permet de montrer qui ont est, les Latino-Américains. On aime la danse et on sourit tout le temps!»

Aux dires du fondateur de l’Association, cette journée est aussi l’occasion pour les amoureux de l’espagnol de pratiquer la langue en plus de découvrir l’organisation lavalloise et ses cours pour les membres.

Une journée attendue

Le couple Catherine et Mathieu est venu de Montréal avec d’autres membres de la famille pour ne pas manquer le festival. Ils ont été informés de l’existence de l’événement par le consulat du Chili.

«C’est la première fois qu’on vient et c’est l’occasion de passer du temps en famille», indique Catherine, d’origine chilienne.

Même chose pour une dame et ses deux filles, résidentes de Sainte-Rose, qui avaient hâte de prendre part à la fête.

«Nous sommes venues manger des churros et assister pendant deux ou trois heures au spectacle. C’est évidemment intéressant comme événement, car je suis Argentine et mes filles ont ces origines aussi.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page