Connectez-vous à nous

Des balades en triporteur pour découvrir son quartier

Actualités

Des balades en triporteur pour découvrir son quartier

ÉCONOMIE SOCIALE. Des balades gratuites en triporteur motorisé sont accessibles pour les aînés du Domaine des Forges depuis le 17 juillet, grâce au projet Un vélo, une ville.

Commentaires

Si les personnes âgées peuvent en bénéficier pour découvrir leur quartier, faire leurs emplettes, se rendre au médecin ou à la bibliothèque, ce service a aussi comme particularité de permettre à un jeune raccrocheur d’obtenir un emploi d’été.

Actuellement en implantation, il fera ses preuves tout au long de la période estivale, pendant huit semaines.

Si tout fonctionne pour le mieux, le projet reviendrait l’an prochain et se déploierait dans d’autres résidences.

L’objectif principal consiste à briser l’isolement des aînés et à favoriser leur participation dans la communauté tout en permettant aux jeunes qui les promènent d’obtenir un emploi d’été ainsi qu’une bourse d’études à la fin de leur période de travail.

«Je l’ai utilisé pour aller faire des commissions et aller à la pharmacie, indique Angèle Perreault, une résidente du Domaine des forges. Autrement, je fais tout livrer. Ça me permet aussi de visiter le quartier. Avant je pouvais prendre des marches, maintenant c’est moins possible.»

Liens intergénérationnels

Autre atout du projet: il permet de tisser des liens intergénérationnels. Khadija, la conductrice qui a été recrutée, fait savoir que son rôle lui permet de discuter avec les personnes, bien qu’elle doive se concentrer sur la route, la circulation et la signalisation.

«Je vais à une vitesse lente, donc j’ai le temps de parler avec eux et leur montrer des choses, comme les marchés dans le village pendant les balades récréo-touristes, indique la jeune de 17 ans, qui n’est pas une raccrocheuse pour les bienfaits de la première année du projet. En plus, je profite de mon été en étant toujours à l’extérieur, avant que le cégep commence.»

22 villes

L’entreprise d’économie sociale Un vélo, une ville est déjà présente dans 22 villes de la province.

Les frais associés à ce projet sont de 14 700 $ et couvrent notamment le salaire du jeune et la supervision des opérations.

À Sainte-Rose, le service compte un seul triporteur et est offert cinq jours par semaine, du mercredi au dimanche, de 8h30 à 16h30.

Le triporteur est aussi présent lors d’événements ou de fêtes populaires. Les promenades de plaisance durent habituellement entre une et deux heures.

Une ligne sans frais pour la réservation du service est mise à la disposition des usagers: 1 855 835-6386

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page