Connectez-vous à nous
La réalisation de l’exposition a été rendue possible grâce à de nombreux partenaires, dont la Ville de Laval, gouvernement du Québec, Merck, Actua, INRS, Centre de services scolaire de Laval, Tourisme Laval et Sports Laval. (Photo 2M.Media)

Culture

Démystifier le corps en mouvement avec «Bouger!»

Qu’ont en commun l’action de passer la balayeuse, se déplacer à vélo, faire un arrêt à l’épicerie en revenant du travail et courir un marathon? Il est possible de découvrir la réponse en visitant l’exposition temporaire Bouger! présentée jusqu’au 30 juin 2022 au Musée Armand-Frappier.

On rappelle constamment que bouger est important pour être en santé. Toutefois, sait-on vraiment pourquoi?

En se promenant à travers les quatre zones colorées de l’exposition, les visiteurs découvriront les multiples facettes de l’activité physique, en passant notamment par ses bienfaits et risques, l’histoire du mouvement de l’humain, les milieux de vie qui la favorise, la performance et la différence socioculturelle entre les garçons et les filles.

Bouger!

L’exposition est divisée en quatre zones de couleur. (Photo 2M.Media)

Selon Guylaine Archambault, directrice générale du Musée, en participant à la diffusion de connaissances des sciences relatives à la santé humaine, Bouger! contribue au maintien de la santé collective.

Rigueur scientifique

Afin d’assurer la rigueur du contenus scientifiques, le Centre d’interprétation des biosciences a collaboré avec un comité composé de cinq spécialistes : Paquito Bernard, professeur au département des sciences de l’activité physique de l’Université du Québec à Montréal, Louis Bherer, chercheur au centre de recherche de l’Institut de Cardiologie de Montréal et au centre de médecine préventive et d’activité physique, Éléanor Riesco, physiologiste de l’exercice, Dominique Tremblay, ancien athlète paralympique, et Véronique Gosselin, candidate au doctorat à l’École de kinésiologie et des sciences de l’activité physique de l’Université de Montréal.

Le Musée a également pu compter sur la participation de Bruny Surin, ambassadeur de l’événement.

En plus de prêter son vécu à la science, le champion olympique partage sa recette de la performance : bouger depuis l’enfance, avoir une éthique de travail, un bon entraineur, être motivé, persévérer et avoir du plaisir.

«Mon rêve était de dépasser le temps de mon idole, Carl Lewis, confie Bruny Surin. On me disait que ce n’était pas possible.»

Bouger!

Les visiteuses et visiteurs sont invités à se mettre en mouvement pour tester certaines théories. (Photo 2M.Media)

Pourtant, après 15 ans de travail, aux Jeux Olympiques d’Atlanta de 1996, le quadruple olympien a franchi le 100 mètres 2 secondes avant Carl Lewis, dont le record pour cette discipline est de 9,86 secondes.

«Il ne faut surtout pas abandonner», ajoute Bruny Surin.

Pour Stéphane Boyer, maire suppléant de Laval, «l’expo tombe à point […] surtout pour nos jeunes, incluant moi, qui ont passé trop de temps devant l’ordinateur [durant la pandémie]».

Horaire

Du 28 juin au 26 août, le Musée Armand-Frappier est ouvert 7 jours sur 7, de 10h à 17h.

À compter du 30 août, et ce, jusqu’au 30 juin 2022, l’exposition sera présentée du lundi au samedi.

En raison des mesures sanitaires, il est actuellement obligatoire de réserver sa plage horaire. Au maximum deux familles peuvent visiter en même temps l’exposition afin de permettre aux membres du personnel de désinfecter les différentes installations.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page