Connectez-vous à nous

Début de la construction de la Place Bell à l’automne selon Michel Demers

Sports

Début de la construction de la Place Bell à l’automne selon Michel Demers

Avant de procéder à la nomination des nouveaux membres du Panthéon, dimanche dernier, le président de Hockey région Laval (HRL), Michel Demers, a voulu se montrer rassurant concernant le fameux projet de la Place Bell.

Commentaires

«Je peux vous dire que le projet avance. Au début du mois de mai, l’identité du gagnant pour la construction du complexe sera connue. La construction devrait débuter en septembre ou octobre. En 2016, nous devrions avoir nos deux glaces communautaires», a-t-il précisé.

François Brochu, porte-parole de la Ville, a aussi affirmé que le projet était bel et bien sur les rails et qu’effectivement, on dévoilera l’entreprise gagnante pour la construction de l’amphithéâtre au printemps prochain.

En octobre dernier, le gouvernement a autorisé le lancement des appels d’offres, à condition d’obtenir un «plan d’affaires révisé».

«Il n’est pas question de changer le nom du complexe sportif», a-t-il ajouté, sans toutefois confirmer la période où les premiers coups de pelles auront lieu.

Fait partie du PTI

Contrairement à ce qui était écrit dans un quotidien montréalais en début de semaine, la Place Bell fait partie des infrastructures présentées dans le programme triennal d’immobilisations.

«C’est faux de dire qu’il ne fait pas partie du PTI comme il était écrit dans l’article du quotidien», a affirmé M. Brochu.

Toutefois, comme l’avait mentionné Marc Demers à de nombreuses reprises durant la campagne électorale, le dossier sera sous analyse. Rappelons que ce projet de 132 M$ est financé par Laval à hauteur de 74 M$, par Québec (46,3 M$) et par evenko (12 M$).

«Ma priorité est de remettre à niveau les infrastructures sportives à Laval. Une évaluation du potentiel de rentabilité de la Place Bell sera effectuée. Nous voulons une Place Bell, mais pas à n’importe quel prix. Il n’y aura pas de congé de taxes», avait-il fait savoir au Courrier Laval au début de la campagne électorale.

«J’ai fait le tour des arénas et on se demande si quelques-uns seront démolis plutôt que rénovés. Plusieurs ont besoin de travaux de réfection», avait avoué M. Demers.

Réfection des arénas

Bref, le nouveau maire tiendra ses promesses puisque 8,8 M$ seront investis dans les travaux de réfection des arénas Saint-François et Samson tel que présenté dans le récent budget déposé lundi dernier. Le programme d’investissement dans les immobilisations s’élève à 320,4 M$ en 2014.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page