Connectez-vous à nous

De beaux souvenirs pour Francis Claude

Football

De beaux souvenirs pour Francis Claude

Originaire de Laval-sur-le-Lac, Francis Claude conserve d’excellents souvenirs de son passage à Penn State, même s’il a été blessé plus souvent qu’à son tour.

«Mon plus beau moment est lorsque tu sors du tunnel menant au terrain et que 108 000 personnes crient de toutes leurs forces. Le fait d’avoir obtenu beaucoup de temps de jeu en 2007 demeure aussi parmi mes plus beaux souvenirs.»

Son plus grand regret est de n’avoir pas eu la chance de jouer dans un Bowl. «J’étais toujours blessé», explique-t-il.

L’ancien numéro 16 pourra se consoler en se disant qu’il a été un des rares Québécois à avoir fait partie de cette prestigieuse équipe de football universitaire.

Ray Millar et Dubuc

Le colosse de 26 ans conserve aussi de précieux souvenirs de son passage avec les Vikings de Laval-Nord (bantam AAA et midget AAA), là où tout a commencé.

Ray Millar et Deïtan Dubuc ont été des figures marquantes pour lui. «En 2009, je suis retourné au stade Roi-du-Nord pour m’entraîner et M. Millar était toujours là pour aider les jeunes. Il a donné beaucoup de temps au bénévolat», se rappelle-t-il.

«Deïtan m’avait parlé lors d’un championnat du monde junior de football en 2004, à Houston. J’endossais l’uniforme du Canada et il s’alignait pour les Panthers de la Caroline dans la NFL, qui participaient au SuperBowl. Ça m’avait marqué.»

Autre texte à lire:Scandale Penn State: Francis Claude désolé pour Joe Paterno.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Football

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page