Connectez-vous à nous

Crise au ML: pas de face-à-face entre Demers et De Cotis

Actualités

Crise au ML: pas de face-à-face entre Demers et De Cotis

Visant à dénouer la crise qui divise le parti au pouvoir, la rencontre au sommet attendue entre le chef du Mouvement lavallois, Marc Demers, et le fondateur du parti, David De Cotis, n’aura pas lieu.

«Pour la prochaine étape, le médiateur veut organiser une rencontre avec un plus gros groupe, a indiqué sans plus de détail l’attaché politique au cabinet du maire, Anis Telmat. Il essaie de convenir d’une date avec les élus.»

D’ici-là, le conciliateur dont l’identité demeure confidentielle doit rencontrer demain (jeudi) le groupe des 10 élus dissidents, précise leur porte-parole, M. De Cotis.

Ce dernier dit s’en remettre au médiateur. «Ça lui appartient, dira-t-il lorsque questionné sur la volte-face de l’arbitre. Peut-être juge-t-il meilleures les chances d’en arriver à une entente de cette façon.»

Le face-à-face entre les deux hommes forts du parti, qui ne se sont pas adressé la parole depuis six semaines, devait normalement suivre les rencontres individuelles que le médiateur au dossier a menées avec chacun des 19 conseillers élus sous la bannière du ML.

Rappel des faits

Rappelons que la crise qui couvait depuis plusieurs semaines au sein du caucus du Mouvement lavallois a éclaté au grand jour au conseil municipal du 5 juin, lorsque 10 élus ont tourné le dos à leur chef en se liguant avec les deux conseillers de l’opposition pour ainsi prendre le contrôle de l’agenda politique.

Au lendemain de ce houleux conseil qui le reléguait au rang de minoritaire, le maire Demers recevait des mains d’un huissier un affidavit signé par les 10 élus dissidents. Ceux-ci, dans une déclaration sous serment, y condamnent certains gestes jugés antidémocratiques que le chef du ML aurait posés dans la foulée des élections à la direction du parti.

Niés par M. Demers, les faits reprochés qui auraient été commis lors d’un caucus tenu le 24 avril ont conduit à la fronde du 5 juin.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page