Connectez-vous à nous

Créer un café pour pouvoir écrire

Culture

Créer un café pour pouvoir écrire

VIE DE QUARTIER. Durant plus de huit ans, Claudine Dumont a consacré une large part de sa vie à l’enseignement du français au secondaire un peu partout sur le territoire lavallois, tout comme sa sœur Julie.

Commentaires

Il y a un peu plus de deux mois, le duo de frangines a décidé de partir en affaires ensemble. Leur projet: le Café Ma sœur et moi, boulevard Saint-Martin Ouest.

«Professeur au secondaire, c’est désormais l’enfer, tellement c’est usant, affirme Claudine la cadette des deux sœurs. Jusqu’ici, je comprenais les jeunes et leurs conneries. Mais la dernière année m’a décidée à changer. Éventuellement, l’idée est de partager mon temps 50-50 entre le café et l’écriture. Mais je suis encore loin de cette réalité!»

Les gens peuvent se procurer La petite fille qui aimait Stephen King, le nouveau roman de Claudine Dumont, pour un 1 $ de moins au café Ma sœur et moi. (B.L.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page