Connectez-vous à nous

Climat sous haute tension à une assemblée syndicale de la STL

lidl opening times today

Actualités

Climat sous haute tension à une assemblée syndicale de la STL

DIFFÉREND. Quelque 170 chauffeurs de la Société de transport de Laval (STL) étaient présents lors d’une réunion syndicale qui s’annonçait houleuse, le 14 avril, au Château Royal.

Commentaires

Près d’une cinquantaine de chauffeurs arboraient un chandail dénonçant l’intimidation.

Une pétition a été déposée demandant une assemblée extraordinaire pour un vote de confiance envers le président du comité exécutif, Richard Ouimet, qui a été mis en état d’arrestation deux fois cette année pour des altercations avec des membres. La demande a été refusée. Par ailleurs, M. Ouimet n’était pas présent à la séance.

Argent manquant

Les membres ont demandé une vérification complète des avoirs du Syndicat depuis le premier mandat du président, en 2003, ce qui aurait été refusé par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), et ce, malgré une pétition de 314 signatures le requérant.

En effet, des anomalies de l’ordre de 30 000 $ auraient été relevées seulement pour l’année 2014.

Malgré la pression des chauffeurs, les quatre autres membres de l’exécutif ont pris la décision de ne pas sanctionner leur président, même s’ils reconnaissent que les propos tenus par Richard Ouimet ne sont pas acceptables.

Dans une lettre signée par le comité exécutif et dont le Courrier Laval a obtenu copie, ils se justifient, entre autres, par le fait que «toute personne normalement constituée» vivant dans un climat de tension «peut craquer».

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page