Connectez-vous à nous

Caroline Ouellette: «Le hockey féminin a évolué»

Hockey

Caroline Ouellette: «Le hockey féminin a évolué»

Commentaires

Caroline Ouellette, invitée d’honneur du 16e Tournoi de hockey féminin de Laval, était de passage à l’aréna Richard-Trottier pour procéder à la mise au jeu du match d’ouverture, le 5 décembre.

La triple médaillée d’or des Olympiques n’en revient pas comment son sport a évolué au fil des ans. «Quand j’ai commencé, je jouais avec les gars. Il n’y avait pas d’équipes de filles et aujourd’hui, nous avons ce gros tournoi et plusieurs équipes au Québec. C’est merveilleux!» soutient-elle.

«Je suis contente de constater que la société est capable d’apprécier la différence entre le hockey féminin et masculin. Les filles préconisent le jeu moins robuste, mais elles possèdent plus de finesse», poursuit-elle.

Son père avait peur

Le père de Caroline Ouellette ne voulait pas qu’elle pratique ce sport. Il avait peur qu’elle se blesse. «Mon père avait raison, mais moi je voulais jouer. Il a cédé et il m’a dirigée, devenant mon premier entraîneur. Je pense qu’il voulait vraiment me surveiller et me protéger», affirme-t-elle, le sourire en coin.

Ouellette a joué avec les gars de Rosemont jusqu’à l’âge de 16 ans, une rareté, jusqu’au niveau midget. Elle n’avait pas le choix, car il s’agissait de sa seule option à l’époque.

«Mon rêve était de jouer dans la LNH. J’adore les Canadiens de Montréal. Je n’ai pu réaliser ce rêve, mais j’ai participé aux Jeux olympiques et j’ai gagné trois médailles d’or.»

Autre texte à lire: Caroline Ouellette conférencière.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page