Connectez-vous à nous
Aram Elagoz, conseiller sortant de Renaud. (Photo 2M.Media – Archives)

Élections municipales

Aram Elagoz ne se représentera pas

Le conseiller municipal de Renaud, Aram Elagoz, ne sollicitera pas de renouvellement de mandat en novembre prochain.

À l’instar de son prédécesseur Raynald Adams, M. Elagoz quittera la scène politique au terme d’un premier mandat. Après le maire Marc Demers, il devient le second élu du Mouvement lavallois (ML) à annoncer son retrait de la vie publique, évoquant des raisons personnelles.

«Servir les citoyennes et citoyens de Renaud a été l’un des plus grands honneurs de ma vie et un véritable privilège qui m’a habité pendant quatre années. Je suis néanmoins arrivé à une autre étape de ma vie et je souhaite passer plus de temps avec ma famille», partage-t-il dans un communiqué publié par le parti le 7 mai.

Du coup, l’élu responsable du Réseau des bibliothèques, des musées et des relations gouvernementales et internationales appuie «sans réserve» Seta Topouzian, qui défendra les couleurs du Mouvement lavallois dans Renaud, et son chef Stéphane Boyer, candidat à la mairie.

Ce dernier a d’ailleurs tenu à souligner l’«immense travail» accompli par M. Elagoz, nommément ses «efforts soutenus pour l’adoption du Plan directeur des bibliothèques», lequel est «sans aucun doute un legs important pour Laval», a indiqué le maire suppléant.

Parcours

Le parcours politique d’Aram Elagoz aura également été marqué par la crise interne qui devait ébranler les fondations du ML en juin 2018.

Sept mois après son élection, en réaction au style de gestion autocratique reproché à son chef Marc Demers, le conseiller de Renaud avait claqué la porte du parti avec neuf autres de ses collègues. Le groupe de dissidents rejoignait aussitôt les rangs de l’opposition, laissant le maire Demers en situation minoritaire au conseil municipal. Des cinq conseillers qui allaient finalement réintégrer le caucus, Aram Elagoz et Sandra El-Helou avaient été les premiers à s’exécuter à la mi-août au terme d’un processus de méditation de plusieurs semaines.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page