Connectez-vous à nous

Alexis Galarneau champion canadien

Sports

Alexis Galarneau champion canadien

Alexis Galarneau s’est illustré en mettant la main sur le titre de champion canadien des moins de 12 ans à Mont-Tremblant.

Le jeune athlète de Sainte-Rose a pris la mesure du favori Jack Ling, de l’Ontario, en trois sets de 6-4, 4-6 et 6-3.

«Je suis très fier de ma performance. J’ai battu le favori», mentionne Galarneau.

Ce dernier a brillé en remportant le premier titre canadien de sa carrière. «J’ai battu assez facilement huit joueurs avant d’atteindre la grande finale, où j’étais le deuxième favori», poursuit-il.

Septième chez les moins de 14 ans

Alexis s’est frotté aux plus âgés en prenant part au Championnat canadien des moins de 14 ans, aussi présenté au Mont-Tremblant. Celui qui s’entraîne au Club de tennis Île des Sœurs et au stade Uniprix a terminé en septième place.

«La compétition était relevée et féroce. Les joueurs sont plus expérimentés et plus forts. L’équipe canadienne voulait que l’on fasse ce tournoi pour avoir un challenge», confie-t-il.

Demi-finale en Allemagne

Alexis a connu du succès sur la scène internationale. Il a notamment atteint la demi-finale du tournoi Wahlberg et atteint la ronde quart-de-finale au Tournoi de Wolfburgh, tous deux disputés en Allemagne.

Enfin, il a remporté le tournoi d’Auray, de Bretagne, en double.

«J’apprends beaucoup en participant à des compétitions internationales. J’affronte de meilleurs joueurs. Je peux donc m’améliorer», affirme celui qui étudie en secondaire 1 au programme sport-études de l’école Georges-Vanier.

Cinq semaines en Floride

Alexis doit prendre les bouchées doubles pour ses études depuis le début des classes. Il s’envolera pour la Floride durant cinq semaines, en novembre.

«Je jouerai trois tournois, dont le Orange Bowl, et je participerai à un camp d’entraînement. Je serai absent longtemps, alors j’en profite pour m’avancer dans mes modules à l’école», conclut-il.

Une famille de sportifs

Alexis provient d’une famille de sportifs. Sa mère, Chantal Denis, a fait de la gymnastique artistique jusqu’au niveau universitaire. Son père, Éric Galarneau, est un ancien joueur des défunts Castors de Saint-Jean, dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ). Il a été le coéquipier de Philippe Bozon, qui a porté les couleurs des Blues de Saint-Louis, dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

À l’époque, le paternel avait même participé au camp d’entraînement des Jets de Winnipeg de la LNH.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page