Connectez-vous à nous

Aleksandra Wosniak paie une visite aux jeunes à Couvrette

Soccer

Aleksandra Wosniak paie une visite aux jeunes à Couvrette

La championne de tennis Aleksandra Wosniak a fait des heureux en échangeant quelques balles avec six jeunes joueurs de l’Académie de tennis Iris de Laval au parc Couvrette, le 20 juillet.

Aleksandra a participé à un échauffement en compagnie du président de Tennis Laval, Marius Brisson, avant de passer aux choses sérieuses en se mesurant aux jeunes talents des parc Saint-Victor et Couvrette, Dani Farran, Alex Di Fruscia, Maya Thabet, Diego Lopta-Miguel, Laura Vasilescu et Mélanie Arrata.

«Je n’étais pas très stressée. Je me suis bien débrouillée. J’ai adoré mon expérience de jouer contre une professionnelle. C’était une première pour moi», a lancé la jeune joueuse de 9 ans, Maya Thabet.

Aleksandra a vanté la qualité des terrains sur terre battue du parc Couvrette, mais surtout le talent des jeunes joueurs de tennis qu’elle a affrontés. «Mon père me disait toujours de frapper dans le carré et de ne manquer mes coups. Ces jeunes ont beaucoup de talent», a indiqué celle qui a débuté le tennis à l’âge de 3 ans.

Outre les courtes parties d’une dizaine de minutes, Aleksandra a signé des autographes et donné des photos aux jeunes et moins jeunes.

Retour sous peu

Après avoir été tenu à l’écart depuis septembre dernier en raison d’une blessure à l’épaule droite (entorse acromio-claviculaire, doublée d’une subluxation), survenue au Challenge Bell de Québec, Aleksandra a bien hâte d’être de retour sur les terrains de la WTA.

Une chose est certaine, elle ne sera pas à la Coupe Rogers à Toronto. «C’est beaucoup trop tôt. Je viens d’effectuer un retour sur les courts», a-t-elle avoué.

«Ce fut une année très difficile, surtout au niveau mental. J’ai dû faire preuve de patience, reposer mon épaule. J’espérais reprendre la compétition en juillet», a souligné celle qui a raté les tournois prestigieux des Internationaux d’Australie, de Roland-Garros et de Wimbledon.

Elle était aussi absente au tournoi de la Fed Cup du Canada contre l’Ukraine, en avril à Kiev, mais aussi à de nombreuses autres compétitions.

Installée au 41e rang au monde avant sa blessure, Aleksandra a dégringolé au 137e échelon des meilleures raquettes de la planète.

Par contre, le classement avant sa blessure est protégé. «Je veux monter et je dois aligner des victoires. J’aimerais bien revenir parmi les 20 meilleures.»

New Haven et US Open

Aleksandra s’apprête à réintégrer le circuit de la WTA. Elle prévoit renouer avec la compétition à la fin du mois d’août. «Je serai prête pour le Tournoi de New Haven et les Internationaux des États-Unis. Mon mécanisme revient tranquillement. Je continue d’y croire et je veux revenir en force.»

Après avoir pratiquement évité les blessures jusqu’en 2009, année de son accession au 21e rang mondial, Aleksandra n’a plus été en mesure de disputer une saison complète depuis ce temps.

Pas de retraite

L’athlète de 25 ans, qui s’entraîne au Tennis 13 de Laval, n’a jamais songé à la retraite malgré les nombreuses blessures. «Je veux jouer encore durant plusieurs années. Il n’est pas question de prendre ma retraite, tant et aussi longtemps que j’aurai la santé.»

Présente sur le circuit depuis 2005, Aleksandra tire bien son épingle du jeu dans la cour des grandes. Elle a participé aux Jeux olympiques de Londres, l’été dernier. Elle compte aussi à son palmarès des victoires contre Serena Williams, Francesca Schiavone et Samantha Stosur, toutes gagnantes de tournois du Grand Chelem.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Soccer

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page