Connectez-vous à nous

Chroniques

28 % des Canadiens investissent dans les cryptomonnaies

Selon une enquête réalisée par Hardbacon, une start-up spécialisée dans les technologies financières, environ 30 % des Canadiens ont investi dans les cryptomonnaies. Celles qui rencontrent le plus de succès parmi eux sont le bitcoin et l’ethereum. Néanmoins, cette forme d’investissement ne convainc pas tout le monde…

 

Si vous possédez des bitcoins, vous pouvez décider de les conserver ou de les échanger (trading) dans une optique d’investissement boursier. Mais vous avez aussi la possibilité de les dépenser pour des services en ligne. Par exemple, vous pouvez effectuer des paris en bitcoin sur une plateforme spécialisée qui propose un large catalogue de jeux. Paris e-sportifs, machines à sous, roulette, black jack ou encore poker, choisissez le jeu qui vous convient et misez vos bitcoins. Ensuite, il vous suffira de retirer vos gains en cryptomonnaie.

 

Un tiers d’investisseurs canadiens en crypto-actifs

 

L’étude de Hardbacon évoquée en introduction a été menée auprès des adultes canadiens. L’objectif était d’évaluer leur sentiment à l’égard des cryptomonnaies, notamment en termes d’investissement. Elle a ainsi révélé que près d’un tiers des répondants ont investi des fonds dans des actifs numériques (ou crypto-actifs).

 

Toutefois, la majorité des personnes interrogées éprouvent des inquiétudes au sujet de tels investissements. En effet, seuls 5 % d’entre elles considèrent qu’il s’agit d’une stratégie sûre. Plus précisément, 21 % pensent qu’il est plus sûr d’acheter des actions, alors que 65 % soulignent que les obligations d’État restent l’option la plus sûre.

 

En outre, parmi ces 28 % d’investisseurs en crypto-actifs, 85 % ont misé sur le bitcoin et 75 % ont opté pour l’ethereum. Cela montre ainsi que nombre d’entre eux préfèrent mitiger leurs risques en investissant dans au moins 2 monnaies digitales.

 

Un attrait pour les actions mèmes

 

De plus, il est intéressant de noter que l’investissement dans des « actions mèmes » (en anglais, meme stocks) est une tendance croissante parmi les citoyens canadiens. En effet, 13,3 % des participants ont affirmé avoir diversifié leur portefeuille avec de telles actions.

 

À noter que cette tendance nationale rejoint les tendances boursières mondiales, certains meme stocks suscitant désormais plus d’intérêt que la banque JP Morgan et le géant pétrolier Exxon réunis.

 

Pour information, une action mème est un produit d’investissement très récent, issu d’un phénomène social ayant émergé sur internet (forums et réseaux sociaux). Prisé par les investisseurs particuliers, ce type d’action provient d’entreprises modestes dont le cours augmente en flèche en à peine quelques semaines, avant de redescendre tout aussi vite. Un tel phénomène est donc hautement spéculatif, volatile et donc risqué. À l’heure actuelle, les meme stocks les plus populaires sont AMC, Cineplex et GameStop.

 

Enfin, on remarque que les investisseurs canadiens les plus réceptifs aux actions mèmes sont âgés de 25 à 44 ans : 30 % d’entre ont déjà investi dans un tel crypto-actif.

 

Les Canadiens enthousiastes face aux monnaies virtuelles

 

La plateforme de cryptomonnaie Crypto HeadSelon a quant à elle réalisé une autre enquête intéressante sur l’attrait des actifs numériques. Le Canada y arrive en deuxième position derrière les États-Unis.

 

Selon les données de l’étude, 20 783 Canadiens sur 100 000 ont cherché le mot « crypto » sur internet en 12 mois. Même si ce chiffre peut sembler faible, il représente une hausse de 213 % en un an.

 

Pour finir, notons que le Canada compte l’un des plus grands nombres de distributeurs automatiques de cryptomonnaies (1 464), juste derrière les États-Unis (17 436). Cela représente une machine pour 26 265 habitants. Et avec le déploiement récent de centaines de nouveaux ATM bitcoins par Couche-Tard à travers le pays, le Canada vient encore d’augmenter ce chiffre!

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page