Connectez-vous à nous

12 500 Lavallois toujours en attente d’un médecin de famille

Actualités

12 500 Lavallois toujours en attente d’un médecin de famille

SANTÉ. En date du 3 juillet, il y avait sur le territoire de l’île Jésus plus de 12 513 Lavallois inscrits sur les listes d’attente pour trouver un médecin de famille.

Commentaires

Ces données compilées par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) ont été rendues publiques par le porte-parole de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en matière de santé, François Paradis, le 28 août.

«Les chiffres sont sans appel: des milliers de patients Lavallois sont orphelins et le demeureront après le 31 décembre 2017. Le ministre Barrette n’a pas livré la marchandise», dénonce par voie de communiqué le député de Lévis.

D’ici la fin de l’année en cours, poursuit M. Paradis, pour que la cible de 85 % de la population avec un médecin de famille soit atteinte, il faudrait que ceux-ci acceptent 50 635 nouveaux patients lavallois.

Au dernier décompte, 72,9 % de la population de Laval avait un médecin de famille.

«Qu’attend Gaétan Barrette pour réaliser que son plan ne tient pas debout ?» questionne le député caquiste.

Solution proposée

Pour remédier à la situation, la CAQ demande au ministre Barrette de changer illico la cible fixée dans l’entente signée avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) de sorte que tous les patients qui cherchent un médecin de famille puissent en trouver un.

Une disposition à cet effet est d’ailleurs prévue à l’entente, soutient la Coalition Avenir Québec.

Également, la CAQ croit que la seule manière d’inscrire tous les patients orphelins à un médecin de famille est de revoir leur mode de rémunération afin de récompenser la prise en charge complète des patients, plutôt que de les rémunérer à l’acte.

Ces données compilées par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) ont été rendues publiques par le porte-parole de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en matière de santé, François Paradis, le 28 août.

«Les chiffres sont sans appel: des milliers de patients Lavallois sont orphelins et le demeureront après le 31 décembre 2017. Le ministre Barrette n’a pas livré la marchandise», dénonce par voie de communiqué le député de Lévis.

D’ici la fin de l’année en cours, poursuit M. Paradis, pour que la cible de 85 % de la population avec un médecin de famille soit atteinte, il faudrait que ceux-ci acceptent 50 635 nouveaux patients lavallois.

Au dernier décompte, 72,9 % de la population de Laval avait un médecin de famille.

«Qu’attend Gaétan Barrette pour réaliser que son plan ne tient pas debout ?» questionne le député caquiste.

Solution proposée

Pour remédier à la situation, la CAQ demande au ministre Barrette de changer illico la cible fixée dans l’entente signée avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) de sorte que tous les patients qui cherchent un médecin de famille puissent en trouver un.

Une disposition à cet effet est d’ailleurs prévue à l’entente, soutient la Coalition Avenir Québec.

Également, la CAQ croit que la seule manière d’inscrire tous les patients orphelins à un médecin de famille est de revoir leur mode de rémunération afin de récompenser la prise en charge complète des patients, plutôt que de les rémunérer à l’acte.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page